Jacques-Antoine Granjon, Co-fondateur de vente-privee.com

Jacques-Antoine Granjon (49), CEO vente-privee.com x

Pour fêter les 6 mois de Frenchyentrepreneur, je suis particulièrement fier et reconnaissant à l’idée de vous offrir la Frenchynterview d’un des « tauliers » du Web français, tant, je pense que sa réussite et personnalité sont emblématiques de ce que tout entrepreneur a vocation à accomplir !

Souvent, j’interpelle mon interlocuteur sur le mode :

Mais qu’est ce que tu vas raconter à tes enfants ? ou Qu’est ce que tu fais pour mettre des étoiles dans les yeux de la personne que tu aimes ? …

Et bien, évidemment, l’inspiration provient directement de telles personnalités et aventures entrepreneuriales !

Je dois aussi vous avouer que cette interview est prête depuis 6 mois, que le retour m’a été fait en, à peine 24H, en pleine période de fêtes de fin d’année, c’est ce qui s’appelle avoir affaire à un MONSIEUR, tant il est facile d’imaginer le niveau de sollicitation dont il fait l’objet…

Le « pitcher » serait juste ridicule tant il a créé, avec ses 7 co-Fondateurs, une véritable Galaxie digitale, qui n’est que la mutation d’une société de vente de fins de séries, créée il y a 28 ans en arrière et qui fait de son groupe une réalisation unique !

Il a, tout simplement, inventé le concept de ventes événementielles (copié depuis par pas moins de 500 acteurs dans le monde), faisant, dès le début de son lancement sur internet en 2001, se lever aux aurores, des milliers d‘internautes, en quête de La bonne affaire.

Mais aujourd’hui, vente-privee.com c’est, avant tout, le premier magasin de France avec chaque jour 2,5 millions de visiteurs uniques et  75 000 commandes par jour et, au fil du temps, une mutation en un véritable média, distribuant aussi, de la chanson, des spectacles, des voyages, des applications ; C’est ainsi le premier e-marchant français, dans des domaines, aussi inattendus, que le vin, par exemple ;

Il s’est même lancé, par opportunité, dans l’industrie du spectacle, en produisant, en direct, des artistes (Alain Chamfort, Patricia Kaas) ou en faisant carrément l’acquisition du Théâtre de Paris ; Connu pour rejeter chaque mois plusieurs propositions de rachat, il est évidemment au rendez-vous du lancement de l’EEMI – l’École Européenne des Métiers de l’Internet – au côté de ses deux illustres compères (Xavier Niel et Marc Simoncini) !

Je préfère revenir sur deux petites anecdotes, égrainées, au détour d’interventions publiques, qui, à titre personnel, continuent de m’inspirer et me donnent l’occasion de revenir sur un sujet qui me tient, particulièrement, à cœur, à savoir, cette incompréhension qui malheureusement existe, dans notre pays, autour de ce qui pousse un entrepreneur à entreprendre.

La première est toute simple, à la question, «…Qu’est-ce-qui, au début, vous a poussé à entreprendre ?…». Ce non geek (puisque, lui, ne vient pas de cet univers) répond, tout simplement :

Pour pouvoir payer des restos à mes copines…et être libre et indépendant…

Certains y verront une forme de démagogie, de ma part, mais je suis convaincu que cette réponse est tout ce qu’il y a de plus sincère et authentique !

Un entrepreneur est quelqu’un qui se met en action là où les autres restent spectateurs et il le fait, souvent, au départ, pour des raisons très basiques et personnelles, mais il le fait…et c’est là toute la différence…

lion

La deuxième est complètement fortuite mais très révélatrice de cette incompréhension qui me peine profondément. Imaginez le Salon des Entrepreneurs, Palais des Congrès, Paris, une salle bondée d’entrepreneurs en devenir, venus, écouter les retours d’expérience de leurs illustres modèles ; Là, un responsable politique (un des leaders de la majorité de l’époque), arrivé en retard, qui manque donc le début des débats, et qui, au moment de prendre la parole, se risque à une réflexion, qu’il voulait certainement comme un simple petit rappel patriotique original :

…Je me demande pourquoi, en France, on pose toujours la question de savoir ce que mon pays peut faire pour moi et jamais ce que, moi, je peux faire pour mon pays ?…

A ce moment là, il se fait littéralement reprendre de volée (il faut bien avouer que, contenu du contexte, c’était particulièrement provocateur, de sa part…) :

…Excusez moi, mais moi je paie l’Impôt sur les Sociétés depuis que j’ai 15 ans, j’ai créé des centaines d’emplois (1 800 pour être exact) en Seine St Denis, en zone prioritaire, alors excusez moi de bien savoir ce que je fais pour mon pays…

Inutile de vous dire que le débat s’est arrêté net sur ce qui ressemblait à un K.O. !

C’est aussi le premier défenseur du seul vrai sujet en Europe à savoir l’harmonisation politique, sociale et fiscale ; il donne même la méthode :

Ddécider de se mettre autour de la table à 9 plutôt qu’à 27 !

Vous l’aurez compris, cette interview est, à l’échelle de ce modeste blog, un petit événement, j’en profite, d’ailleurs, pour remercier chacun d’entre vous, qui êtes de plus en plus nombreux, à répondre présent à ce petit « rendez-vous » mensuel, me permettant, aujourd’hui, d’accueillir, comme il se doit : Monsieur Jacques-Antoine Granjon !!!

Alors quand Jacques-Antoine Granjon se livre à la Frenchy’nterview, on le remercie 1000 fois et ça donne ça !

.

Frenchy : Votre mot préféré ?
JAG : Je t’aime

Frenchy : Le mot que vous détestez ?
JAG : Celui de trop

Frenchy : Le son, le bruit que vous aimez ?
JAG : Les grenouilles qui croassent dans mon jardin les nuits chaudes d’été

Frenchy : Le son, le bruit que vous détestez ?
JAG : Klaxon à Paris

Frenchy : Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?
JAG : Xavier Niel

Frenchy : La qualité que vous préférez chez un homme ?
JAG : La loyauté

Frenchy : La qualité que vous préférez chez une femme ?
JAG : L’humour

Frenchy : Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?
JAG : Leur loyauté et leur indulgence

Frenchy : Le pays où vous désireriez vivre ?
JAG : Une France non clivée

Frenchy : Votre couleur préférée ?
JAG : Le rose

Frenchy : Votre fleur préférée ?
JAG : La rose espérance

Frenchy : Vos héros / héroïnes dans la fiction ?
JAG : Obélix

Frenchy : Vos héros / héroïnes dans la vie réelle ?
JAG : Buzz Aldrin

Frenchy : La faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?
JAG : La première

Frenchy : Quelle est votre citation préférée ?
JAG : La roche Tarpéienne est proche du Capitole

Frenchy : Si vous étiez un SMS ?
JAG : Un double smiley

Frenchy : L’appli dont vous ne sauriez plus vous passer ?
JAG : Ticket Minute

Frenchy : Votre dernier tweet ?
JAG : « J’aime beaucoup les belges mais ils deviendront français avant que je m installe en Belgique. »

Frenchy : Votre site e-commerce de référence ?
JAG : Amazon pour le besoin, vente-privee pour le désir

Frenchy : Votre dernier achat sur mobile ?
JAG : Un produit de marque chez vente-privee.com

Frenchy : Ce qui vous séduit à tous les coups ?
JAG : L’intelligence et le sourire de ma femme

 

Continuer à découvrir l’univers de Jacques-Antoine :

– L’interview FrenchWeb

– L’interview BFM Business

– A propos de 42

– A propos de l’EEMI

.

A propos de vente-privee.com :

vente-privee.com est le créateur du concept de ventes événementielles sur Internet et le leader mondial du secteur. Spécialiste depuis 2001 du déstockage en ligne de grandes marques, son accès est réservé à ses 18 millions de membres en Europe. L’inscription au club vente-privee.com est gratuite et sans obligation d’achat. Les ventes sont limitées dans le temps (3 à 5 jours) et sont organisées en étroite collaboration avec plus de  2 000 grandes marques internationales dans tous les domaines : prêt-à-porter, accessoires de mode, équipement de la maison, jouets, articles de sport, high-tech, gastronomie, voyages… Un partenariat avec les marques permet de proposer des prix bénéficiant de fortes décotes (-50 à -70%) par rapport aux prix conseillés. Avec 1 800 collaborateurs et une présence dans 8 pays européens, vente-privee.com a réalisé en 2012 un chiffre de ventes consommateurs de 1,3 milliard d’euros TTC, soit une progression de 22% par rapport à 2011. En novembre 2011, le site à ouvert aux États-Unis en partenariat avec American Express. Les informations disponibles sur vente-privee.com sont accessibles sur http://pressroom.vente-privee.com

Suivez vente-privee.com sur Facebook et Twitter.

(Visited 51 time, 1 visit today)

Comments

3 commentaires sur “Jacques-Antoine Granjon, Co-fondateur de vente-privee.com”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *